mercredi 17 décembre 2008

Life sucks.

Tout est dans le titre.
Pas envie de m'étaler en complaintes écœurantes. Juste une envie d'un gros coup de gueule et personne à blâmer réellement.

lundi 15 décembre 2008

Genèveuh pas rentrer...

Ce Week-End, c'était... c'était, quoi.

Invité à Genève à l'occasion d'un concert dans lequel une de mes amies - qu'on nommera Anne pour ne pas dévoiler son identité - ... oups - jouait, je me suis donc retrouvé dans le train samedi après-midi, et je passais la douane suisse trois heures et demi plus tard...

Après avoir retrouvé Anne à Plain-Palais, nous sommes allés directement au Studio Ansermet où se déroulait le concert. Une heure plus tard, les premiers applaudissements fusaient pour accueillir les musiciens qui se mettaient en place. L'orchestre était dirigé par Gabor Takács-Nagy (après explications avec Anne, il se trouve que c'est un type absolument formidable, déjà pour son talent, mais aussi et surtout pour son caractère...) et a joué trois pièces, dont notammenet et surtout "Verklârte nacht" - La nuit transfigurée - de Schoenberg, et une pièce de Bartok (j'ai oublié ce qu'était la première...).

Après un poème sublime lu par une comédienne engagée pour l'occasion, l'orchestre a débuté la pièce de Schoenberg... Dès les premières notes, j'ai eu des frissons... C'était... intense, et le reflet de l'orchestre même, et de Takacs (Private joke : "Mais putain, ce chef..."). Cet homme est incroyable : son amour pour la musique et le plaisir qu'il prend à diriger un orchestre sont presques palpables... Il dégage une énergie fantastique, et hier il rayonnait littéralement de bonheur.

Lorsque la pièce s'est terminée, un petit silence révérencieux a précédé un tonnerre d'applaudissements absolument irréel pour une salle de 300 personnes... et qui n'a fait que croître en intensité à chacun des retours sur scène. Explosion de cris : Takacs vient de saluer le violon solo. Nouvelle explosion lorsqu'il salue l'alto solo, et encore une fois pour le violoncelle... Un applaudissement qui a duré au total presque 5 bonnes minutes. C'est carrément exaltant !

Anne m'a dit par la suite que cette pièce est extrêmement difficile à jouer, et que - ce qui s'est vu - l'orchestre a joué avec une intensité exceptionnelle... A tel point qu'apparemment certains membres de l'orchestre ont pleuré d'émotion à la fin de la pièce.

Pour ma part, si la pièce m'a réellement plu, ce que j'ai ressenti m'a semblé bien moins fort que ce que j'ai perçu autour de moi... et j'ai tout de même un peu la sensation d'être passé à côté de quelque chose...
Par contre, j'ai vraiment été ému par les réactions du public, de l'orchestre et du chef....

Bref, une soirée formidable, qui s'est terminée par la découverte du foyer d'Anne, qui est un lieu qui semble au premier abord plutôt austère (couloirs un peu blanc hôpital, toutes petites chambres...), et qui s'est révélé être en fait une véritable auberge espagnole, pleine de vie et de gens chaleureux (Léna... mais Léna, quoi, cette fille elle est unique) ! C'est tout simplement génial, comme endroit, c'est pas descriptible, faut le vivre !

Ce matin / midi ma guide m'a emmené visiter quelques coins de Genève qu'elle connaissait : ça tombait bien, ce WE c'était la fête de Genève, alors des gens se trimbalaient en costumes médiévaux dans les rues de la vieille ville... Trop classe :] La journée s'est finie au foyer - ça tombait bien, c'était aussi la fête du foyer ! - ce qui m'a permis de rencontrer encore plus de gens, dont le directeur qui a l'air vraiment super sympa !

Anne, tu le sais bien, c'était génial de pouvoir passer autant de temps avec toi... Avec tout le temps que je t'ai vue, si on se base sur notre rythme "normal", je crois que j'ai eu ma dose pour les deux prochaines années ! XD

Bref, j'ai passé mon WE sur un petit nuage, loin du stress des projets - boulot et cours -, loin de Paris, loin... juste loin. Et qu'est-ce que j'en avais besoin... Un Week-end plein de musique, de bonheur et de crème pour les mains qui sentent le miel... (Cherchez pas).
Le retour, c'était il y a une heure... je suis arrivé à Paris Gare de Lyon à 23h59... Dur. Remonter ce foutu escalator que je vois tous les jours à Nation... Dur. Limite craquage en arrivant : le rêve est fini, me revoici dans la réalité...

Demain, c'est lundi.

vendredi 28 novembre 2008

Auditorium

Plop.

On vient de me faire découvrir un jeu excellent (merci frérot), et je tiens à le présenter rapidement. Ca s'appelle Auditorium, et c'est encore un jeu bien qui tourne autour de la musique, avec une touche de casse-tête.

Le but est simple : il faut diriger un flux vers différents points à l'aide de jetons qui ont différents effets sur la trajectoire de ce flux. Quand on passe par un point (sous forme de jauge, en fait), une partie de la musique du niveau se fait entendre... et au fur et à mesure que l'on passe par les différentes jauges, on approche de la musique finale.
Le but étant de diriger la trajectoire du flux afin de remplir toutes les jauges en même temps.
C'est super sympa, j'aime beaucoup l'aspect puzzle du truc.

Une petite capture d'écran échantillon :

jeudi 27 novembre 2008

Casden Fail

Bon.

Vous avez probablement entendu parler (ou pas) de Failblog, un petit blog qui liste un nombre incroyable d'absurdités... Ça va donc de faits divers, genre l'époux infidèle qui trompe sa femme le 11 septembre, et n'est donc pas dans les tours quand elles s'effondrent... et quand sa femme l'appelle pour savoir où il est, ben puisqu'il n'est pas au courant du désastre il répond innocemment "ben je suis à mon bureau chérie..." (=> Divorce), à des panneaux un peu inhabituels, etc. C'est un peu une concentration de la connerie humaine en images et en vidéos.

Bref, en naviguant sur ce blog avec des amis pour déconner, sur un poste informatique de l'université, il s'est produit un fait complètement ridicule exprimé en images ci-dessous.



Alors pour comprendre, il faut prendre en compte deux choses :
- C'est un poste de l'université, donc de nombreuses choses sont bloquées / non installées (genre les vidéos youtube, des plug-ins pour IE et Firefox, etc...).
- Nous venions de lire plusieurs "Fails" qui montraient des messages d'erreur windows absurdes.

Sachant cela, nous voila donc trois miagistes (sur notre bac+5 quand même, il faut préciser), en train de regarder une fenêtre windows sur un fond gris, à chercher ce qu'il y a de drôle dans ce message d'erreur...

Il nous a quand même fallu au moins 20 bonnes secondes pour comprendre que Firefox nous demandait simplement d'installer Adobe Flash Player 10 pour pouvoir regarder une animation... Si ça c'est pas du fail...


Note : le nom "Casden Fail" a rapport à l'entreprise "Casden" dans laquelle travaillent mes deux collègues miagistes, qui font partie de ce qu'on surnomme gentiment la "Casden Team", et dont je suis membre à temps partiel cette année !

mercredi 19 novembre 2008

One more time

Bon... Je viens à peine de terminer le précédent billet que je suis déjà reparti sur un autre sujet... Ce blog, en fait.

Je me rends compte que ce blog est un excellent vecteur de communication, mais que naturellement - et c'était déjà clair lorsque je l'ai créé - je ne peux pas tout y inscrire, ou plus précisément, il y a un certain nombre de choses que je ne veux pas partager de façon si ouverte.

Ce qui est dommage, c'est que c'est précisément sur ces choses que je m'exprime le mieux... Ce que j'écris ici manque souvent de passion (et peut-être parfois d'intérêt, mais c'est un autre problème XD), cette petite étincelle qui est capable de transmettre les sentiments de l'auteur à son lecteur...

Il faut aussi prendre en compte que les lecteurs de ce blog sont potentiellement inconnus - même si je connais les "habitués", on n'est jamais à l'abri d'un visiteur malencontreusement tombé ici (le pauvre)... En effet, à part quelques rares clins d'oeils / privates jokes que je me permets, j'ai tendance à rester plutôt général, et à mettre une certaine distance entre le lecteur et moi, même lorsque je parle de choses plus ou moins personnelles.

C'est aussi un des objectifs de ce blog, après réflexion. J'ai remarqué il y a un moment déjà, que j'ai tendance à noyer mes confidentes (j'en ai eu plusieurs au fil des ans, dont certaines encore plus ou moins "en activité" ^^) de euh... confidences. A tel point qu'une certaine personne - qui se reconnaîtra - a aujourd'hui en sa possession l'équivalent d'un roman sur ma vie, et ce n'est pas une exagération (je compte sur toi pour la biographie post-mortem !).

Cette tendance à extérioriser à outrance est un trait de mon caractère sur lequel je travaille, car en effet, à force de trop extérioriser, on finit par oublier d'intérioriser... Il y a certaines choses qu'il est bon de garder pour soi... au moins pour un temps.

Loin de moi l'idée de changer radicalement et de tout garder pour moi, mais je cherche simplement à prendre le temps de savourer ou faire mûrir un certain nombre de choses,... pour moi. Prendre le temps de réfléchir, ou dans d'autres cas ne pas trop réfléchir justement.

Il faut savoir qu'écrire m'a toujours servi à organiser mes pensées, et c'est exactement ce que je fais ce soir. Seulement, écrire à une personne en particulier, c'est un peu comme offrir un petit bout de soi, de ses pensées : "Voici ce que je pense, ce qui me tracasse, ce qui me rend heureux; je te le confie, prends-en soin". Le mot "confident(e)" est plutôt parlant.

L'intérêt de ce blog pour moi, au final - et très paradoxalement - c'est qu'il me permet de garder des choses pour moi. En effet, je ne considère pas l'ensemble de mes lecteurs comme un confident collectif.
En ce qui concerne ma vie personnelle, écrire ici m'apporte une certaine satisfaction, et m'aide comme je l'ai dit à organiser mes pensées.
Pour le reste des billets, cela concerne souvent le dernier fait amusant qu'il m'est arrivé, ou la dernière connerie que j'ai trouvée en surfant sur le web...

Je tenterai peut-être par la suite de structurer un peu le contenu du blog en créant des billets "à thème", genre "le billet geek du vendredi", etc... on verra bien.

Si je construis finalement une partie ce blog pour moi-même, le fait est qu'il reste tout de même une fenêtre ouverte vers mon esprit (un peu tordu), et un moyen pour certains proches distants (c'est con comme expression !) de suivre les grandes lignes de ma vie.

Sur ces mots... Neunuit les gens.

mardi 18 novembre 2008

Some relief, at last...

Ce soir je respire, enfin. La raison à cela ? Un projet en entreprise dont j'étais majoritairement responsable - un échec - est enfin en train d'être abandonné, ou tout du moins la partie bloquante dudit projet...

J'ai dû pour cela aller au front, et expliquer la chose à mon responsable... en tentant de rester calme. En effet, je suis plutôt quelqu'un de nerveux à la base, et il n'est jamais évident de reconnaître ni d'admettre officiellement un échec. J'ai envie d'ajouter "surtout pour moi" - non pas parce que je suis "trop fort" ou quoi que ce soit (private joke que certains comprendront) - simplement parce que l'échec est une chose qui m'insupporte au possible (hé oui, je suis mauvais perdant). Je suis bien conscient qu'on apprend beaucoup de ses échecs, mais ça ne rend pas la chose plus agréable pour autant.

J'ai la chance d'avoir un responsable intelligent, et pédagogue; non seulement il m'a fait relativiser le problème, en dédramatisant la situation, mais en plus il m'a fait prendre conscience que ce n'est pas uniquement ma faute si ce projet est un échec - même si je m'en tiens personnellement très majoritairement responsable.

Bref, des décisions ont été prises et, enfin, un poids immense se retire de mes épaules... I can breathe, at last.

Pour bien terminer la journée, j'ai passé une très bonne soirée à la bodega (un bar pas très loin de St-Michel) avec des potes...et une autre personne un peu plus spéciale :]

Sur ce, après ce morceau de ma vie qui vous passe un peu par dessus la tête, voici une petite vidéo en vogue en ce moment sur Youtube, et qui m'a bien fait marrer (j'aime bien les crédits à la fin, aussi !).

vendredi 14 novembre 2008

Eveil...Tardif

Plop.

Aujourd'hui, c'est le Week-end. Il fait moche, il pleut même un peu, il fait froid, et dimanche c'est journée "Projet de synthèse". Mais c'est quand même le WE, alors c'est la fête ! (Positive, positive...).

Bref, plus réjouissant tout de même, mais pas forcément plus intéressant, je vous fais l'insigne honneur de partager avec vous 4 petits dessins réalisés en cours. Hé oui, en effet, dessiner c'est plus productif que dormir ! Il m'a fallu arriver en bac+5 pour en arriver à cette conclusion, alors que la plupart des gens le découvrent naturellement dès la primaire ou le collège. Mieux vaut tard que jamais, mais là pour ce qu'il me reste d'études, ça fait un peu tard !

Toujours est-il que je suis assez satisfait (et même un peu étonné) de mes dessins, puisque dans mes souvenirs je dessinais encore des "bonshommes bâtons", ou pas loin...

Un grand merci à Angela (qui est décidément citée dans tous mes billets depuis quelques semaines !) qui me laisse m'inspirer de ses propres dessins, et surtout, surtout, qui me supporte toute la journée !

PS : Ah oui, petite satisfaction personnelle également, mais là c'est plus mon côté geek qui est concerné : j'ai enfin fini Mariokart Wii avec au moins une étoile dans tous les championnats 50cc, 100cc, 150cc, Miroir ! \o/ Le tout au volant, évidemment !

jeudi 13 novembre 2008

Audiosurf

Bon. On m'a fait découvrir un petit jeu tout sympa récemment, ça s'appelle Audiosurf et... c'est de la balle. (Merci Angela, encore une fois ! ^^)

Pour faire court, je vais prendre deux extraits de l'article que je mets à votre disposition ici, et qui décrit tout ça parfaitement, probablement mieux que moi ! (Flemme, aussi...)


Sorti il y a un petit moment déjà, Audiosurf fait parler de lui ces derniers temps sur internet car il est en promo sur Steam (plateforme exclusive de téléchargement) : 2,49$ au lieu de 10$.

Et l’internet entier de crier : “Whooooo putain trop d’la balle s’trop pas cher et il tue tout ce jeu !“. Dont acte.

Audiosurf est un mélange de course futuriste et de puissance 4 le tout rythmé avec… Votre propre musique. Et ça, ça défonce grave.


Ça devrait suffire !

Et un petit extrait vidéo tiré de youtube :

mercredi 5 novembre 2008

A votre service...

Aujourd'hui j'ai retrouvé mon pote l'écureuil dans le parc de Vincennes... Toujours à son endroit habituel. Je n'en ai jamais parlé ici, mais ça fait deux ans que je me balade là-bas pendant certaines de mes pauses déjeuner, et je croise souvent un écureuil dans un coin précis... Je me dis que c'est le même, mais allez savoir !

Cette fois il est passé devant moi en sautillant, il a grimpé dans un arbre, m'a regardé... et au bout de quelques secondes il a disparu et m'a balancé un gland ! Enfin "lancé"... en tout cas l'arbre ce n'était pas un chêne, donc ça venait forcément de quelque part ! (sa réserve, probablement).
J'adore ces bestioles (et je l'assume !).

A part ça, absolument aucun rapport, mais après avoir découvert le "furry guide to metal" sur le blog de Thom - qui m'a fait mourir de rire, merci pour ce moment de bonheur -, j'ai un peu creusé sur youtube et trouvé des vidéos dans le même genre... J'en ai retenu une qui m'a particulièrement plié en deux : le SAV d'Ed Super fix it ! J'en ai encore les larmes aux yeux !



Attention, c'est en anglais ! Mais bon, à priori si vous comprenez "fuck", je pense que ça devrait aller pour le sens général... !

jeudi 30 octobre 2008

Time-boxing

"Mon rapport au temps, c'est que j'ai pas le temps". Sur cette splendide citation tirée d'une interview dans Le culte de l'urgence, de Nicole Aubert (bouquin que je dois lire pour mon cours de comm), je vous laisse dans l'expectative... Quoi ?! Vous ne cliquez pas frénétiquement toutes les cinq minutes sur F5 pour recharger la page de mon blog en espérant y trouver un nouveau message ?!
Bref, je n'ai pas vraiment le temps d'écrire dans ce blog, mais ça tombe bien, ma vie se résume à des projets en cours, des projets en entreprise... des projets à bosser chez moi... des exposés en cours, des présentations en entreprise... souvent à préparer chez moi. Bref, ce n'est pas vraiment intéressant pour vous... et ça l'est- malheureusement - souvent assez peu pour moi.

Je n'ai même plus le temps de voir les gens que j'aime... mais généralement, ils ne l'ont pas non plus ! Bref, de toute manière c'est l'automne, et les couleurs vives de la nature ont toujours contrasté avec l'humeur grisonnante de cette période.

En bonus tout de même, le dernier chef-d'oeuvre d'Angela (la dessinatrice/graphiste de notre groupe, pour ceux qui ne suivent pas). Le concept est simple... Un de nos profs nous parle toujours de "Time-boxing" par-ci, "Time-boxing" par-là... L'idée c'est "en gros" (jingle) d'être ponctuel, précis dans ses temps de parole, dans ses planifications, etc. Bref, de mesurer son temps, et apprendre à le "maîtriser" à l'aide de l'expérience, et d'un peu de bon sens.



Nous, on a évidemment une vision bien plus simpliste - et plus fun - de la chose !

vendredi 17 octobre 2008

Il vaut mieux avoir des bourses en action que des actions en bourse....

Sur cette phrase grandement philosophique pour cette période de crise, je ne peux pas résister à l'envie de partager avec vous le logo de notre équipe projet.

Alors pour le contexte, comme je le disais dans le précédent post, notre projet de synthèse a pour thème la bourse. Évidemment ça a échauffé nos esprits créatifs et, le soir même, une œuvre d'art a été réalisée (merci Angela !), et immédiatement adoptée comme logo pour la team.

En exclusivité, je vous présente SuperBourse, notre nouvelle mascotte !

Oui, c'est vulgaire, c'est puéril... Mais bon, il faut bien savoir relâcher la pression ! (sans mauvais jeu de mots !).

samedi 11 octobre 2008

Pas si crétin, le lapin !

Hier, pour la première fois de ma vie, je me suis pincé les doigts lors de la fermeture des portes du métro... Alors quand j'ai revu le petit lapin rose collé à la porte, ce petit lapin habillé en jaune qu'on voit tous depuis notre enfance, ben... j'étais mort de rire !

Comme quoi, hein...

A part ça, ça y est, le projet de synthèse est tombé. Une équipe de 8 ou 9 miagistes, un sujet de 17 pages parlant de la bourse, une échéance de 6 mois. C'est probablement le sujet le plus intéressant que j'ai à traiter dans toute ma scolarité, mais c'est aussi le plus dur, et ça risque d'être un calvaire. Déjà, après avoir lu le sujet, on faisait tous la gueule. Entre les kilomètres de docs à rendre pour le mois prochain et le périmètre aberrant du sujet (en gros faut faire Boursorama mixé avec Netvibes !), euh... WTF ?

Premières plaisanteries pour détendre l'atmosphère : "Les gars regardez là, ils disent qu'on doit faire une étude de faisabilité. Alors moi j'propose qu'on leur dise un truc genre 'Bon alors en fait on est 8 dans le groupe, et on a tous fait notre étude dans notre coin... On est tous arrivé à la même conclusion : c'est pas faisable ! C'est bon, j'ai mon diplôme ?' ".

Enfin bon, on verra bien.

Bref, c'est pas tout ça, mais faut que j'aille jouer les secrétaires adjoints moi.

dimanche 5 octobre 2008

Il vaut mieux ne rien dire...

Bon, vous l'avez remarqué, c'est plutôt désert ici. *Regarde la poussière dans les coins*.
Je suis toujours en vie, mais écrire, je n'en ai pas envie. Ou pas ici, en tout cas.

Et puisque je n'ai pas eu d'idée transcendante ces dernières semaines, je préfère m'abstenir.

See you soon.

vendredi 12 septembre 2008

Reprise du spore !

Non, non, ce n'est pas une faute d'orthographe. Enfin, techniquement, si mais euh... 'Fin bon, c'est un jeu de mots, quoi !

Bref.
Lundi, c'était donc le premier cours de canne/bâton de la saison. Reprise en douceur, j'aurais probablement pu faire les deux sessions de cours d'affilée sans trop me crever, c'est dire ! ... Mais je n'en ai fait qu'une, parce que euh... Ben parce que c'est comme ça !

D'un autre côté, si on part du principe que mon activité sportive au cours des trois derniers mois peut être comparée à celle d'une limace unijambiste (je sais... !), c'était pas plus mal que ce soit "light"...

A part ça, je suis devenu maître de l'univers au cours de la semaine. De mon univers personnel, plus précisément ! Vous l'aurez compris (ou pas), j'ai fait l'acquisition de Spore, le nouveau jeu developpé par le créateur des Sims, qui propose de suivre l'évolution d'une bactérie et des différentes étapes de sa vie...
...
...
...
Evidemment, ça ne se limite pas à ça ! On commence effectivement par incarner une bactérie, qui se nourrit - au choix - de végétaux ou de matières organiques, pour ensuite la faire grossir et évoluer en lui ajoutant des yeux, des pédoncules, etc. Une fois qu'elle atteint un certain stade, une étape de l'évolution peut être franchie : la créature ainsi créée est finalement dotée de pattes, et sort de l'océan pour faire son nid sur la terre.

L'objectif dans cette nouvelle phase est d'interagir avec les autres créatures présentes sur le continent - en sympathisant avec l'espèce ou en l'exterminant - tout en continuant à faire évoluer sa bestiole. On peut par exemple lui mettre des ailes, des glandes venimeuses, deux paires de bras, etc... L'éditeur est vraiment facile à prendre en main, et permet de modéliser sa créature de façon tout à fait... personnelle !

Au bout d'un petit moment, le cerveau de votre bestiole atteint une certaine taille et il lui est alors possible de fonder une tribu. Cette nouvelle phase commence à introduire les bases d'un jeu de gestion : on peut construire quelques bâtiments - notamment pour se procurer des armes - et il faut nourrir le village en domestiquant des créatures ou en cueillant des fruits. D'autres tribus sont présentes sur le continent, et une fois encore c'est à vous de décider de votre comportement : amical ou hostile.

Une fois que vous avez exterminé ou réuni toutes les autres tribus, la phase civilisation commence. Votre race est devenue dominante sur la planète, mais d'autres villes / pays se sont établi(e)s et ont leurs propres idées de grandeur. Le but est maintenant de prendre le contrôle de la planète.
Cette fois, c'est à vous de faire le design de vos propres constructions, et aussi de vos véhicules ! Lorsque c'est fait, entrez en guerre ou établissez des liens commerciaux avec les autres cités, afin de dominer le monde.

La dernière phase se déclenche lorsque la planète est unifiée. Le jeu vous demande de créer un vaisseau spatial, et il vous est maintenant possible de partir à la conquête de l'espace ! Le jeu devient alors vraiment prenant : la galaxie modélisée est énorme, et il est possible d'explorer des milliers de planètes, peut-être même des dizaines de milliers...
Outre les relations à gérer avec les autres empires présents dans l'espace, il est possible d'influer sur l'évolution de toutes les planètes : libre à vous de vous installer sur une étoile magmatique et de la terraformer pour y créer une atmosphère, y introduire les plantes et les créatures de votre choix afin de stabiliser l'écosystème et de la rendre habitable...

Récemment, j'ai trouvé le système solaire dans la galaxie, ça m'a assez fait marrer ! J'ai évidemment colonisé la Terre...

Le jeu est quasiment infinissable, et assez prenant. Bon, on finit par s'en lasser, ca reste globalement répétitif à ce stade du jeu, mais dans ce cas rien n'empêche de recommencer une partie et de créer une nouvelle espèce - qui pourra d'ailleurs rencontrer la première que vous avez créée !

Un des grands intérêts du jeu réside dans ce qu'on appelle Sporepedia, une "encyclopédie" on-line qui recense toutes les créations - créatures, véhicules, bâtiments - partagées par les joueurs du monde entier... Le jeu télécharge automatiquement les données (ça se paramètre, évidemment) au lancement, et elles viennent s'incrémenter à votre propre "bibliothèque". On peut alors croiser ces nouvelles créations en jeu, à toutes les phases d'évolution.

On peut également y accéder sur internet : voici la liste de mes créations.

Voilà voilà... Vive le spore !

vendredi 5 septembre 2008

Un 18, deux sans 18 !

Il y a des jours, comme ça, où l'on aurait vraiment mal fait de rester couché !

Aujourd'hui, c'était l'un de ces jours. Il ne faisait pas très beau, les oiseaux ne chantaient pas, mais ce n'est pas grave, c'était tout de même une journée exceptionnelle !

Ce matin j'ai passé ma soutenance de fin d'année...

J'ai fait ma présentation, sous les yeux (et les oreilles) du jury qui m'a ensuite "harcelé" de questions... En ressortant, je n'étais pas très fier : j'estime avoir bâclé mon rapport, il n'y avait rien d'exceptionnel dans la présentation, et j'ai répondu de travers à une question sur mon sujet (que je suis censé maîtriser...).
Lorsque qu'ils m'ont rappelé pour me faire part de leurs décisions... Surprise !! Que d'éloges ! La présentation était vraiment claire (même si on m'a dit que j'avais tendance à aller un peu trop vite), le sujet est très intéressant, on sent bien que c'était un projet riche en expériences, j'ai de la chance d'avoir un sujet comme ça, etc... Ah ? D'accord, si vous le dites !
Dans l'ascenseur, mon maître d'apprentissage me souffle ma note : 18/20. J'ai d'abord cru à une blague... mais en fait non ! Les deux autres apprentis qui passaient leur soutenance aujourd'hui sont d'ailleurs assez verts... Mais bon, la vie est parfois injuste. Tant que c'est moi qui en profite, ça va !

La pression tombe... L'euphorie s'installe ! Je tiens d'ailleurs à m'excuser auprès des mes collègues - qui ne me lisent pas, en fait - pour mon comportement erratique au cours du reste de la journée. Je suis déjà insupportable en temps normal, mais là...

"Oui oui, le gars qui dansait dans le couloir, c'était moi...."
"Hein ? Quelqu'un a changé les paramètres de ton écran pour qu'il s'affiche à l'envers ?"
"Ah, tu m'as vu mettre les pieds sur le bureau... ?"

Bref, la journée est passée plutôt rapidement...
Comble du comble, elle s'est finie très agréablement dans un petit café devant le château de Vincennes, en charmante compagnie fraîchement rentrée de vacances, qui se reconnaîtra ! (Toujours un plaisir !)

Oooh, happy day !

mardi 2 septembre 2008

L'automne, faut pas en faire des tonnes !

Septembre... Comme pour beaucoup de gens, ce mois sera marqué par un certain nombre de changements ! Cette année encore plus que d'habitude...

Ce post ressemblera probablement un peu au dernier qu'a écrit Archonium sur son blog (en lien en bas à droite) mais bon, c'est la période qui veut ça !

D'abord, en tant qu'apprenti, cette période marque deux choses :
  • Ma soutenance de fin d'année : vivement que ce soit terminé...
  • Une augmentation ! Alléluia !
  • La reprise des cours, pour cette dernière année d'études... Comme tous les ans, je me dis que "Bon ben cette année, faut que je sois sérieux !"... tout en sachant pertinemment que je vais encore finir au fond de la classe à faire des mots croisés, jouer à la DS, ou dormir... ^^
Ensuite, la reprise du sport... A savoir, la canne d'armes et le baton français, une double discipline enseignée notamment sur Paris par l'ASCA dont vous pouvez trouver le site dans les liens. Ca va me faire du bien de rebouger un peu !

Le passage du permis de conduire - pour la deuxième fois... la bonne, j'espère ! Y'a intérêt, mon code n'est plus valide le 28 septembre alors j'ai pas trop le choix !

Ce mois est également marqué par l'absence d'une personne chère à mon cœur - ma "meilleure" amie, si on peut se permettre l'expression - partie il y a une semaine pour cette terre lointaine qu'est le Québec... J'attends avec impatience son retour dans 6 mois, j'ai déjà tout préparé pour immortaliser la période de transition obligatoire pendant laquelle elle aura des restes d'accent québecois ! (Je survivrai sans toi, ne t'en fais pas !)

Cet automne a aussi une odeur d'indépendance... Bientôt la fin de la vie en colocation ! Rien ne presse, ça ne se fera pas avant plusieurs mois; mais c'est un changement de taille et on en voit déjà les contours se profiler à l'horizon...

Je pense ne rien oublier...
*Fait son premier pas vers l'abattoir à moutons*
C'est pas encore les photos de vacances, mais c'est déjà un pas vers la moutonnerie ! (Incroyable, le mot "moutonnerie" est dans le dictionnaire...)

En bonus avant d'aller me coucher, une petite vidéo qui me fait bien délirer... Il n'y a qu'une chose qui me vienne à l'esprit quand je vois ça, c'est une réplique tirée de "The Big Bang Theory" ,une série américaine qui tourne en ridicule ce qu'on appelle communément "les geeks"... (Si vous ne savez pas ce qu'est un geek... mais qu'est-ce que vous foutez là ??? Au pire, google est votre ami !)

Je cite :


- "Mais pourquoi vous faîtes ça ??"
- "Ben... parce qu'on peut !"


vendredi 29 août 2008

Pourquoi - pourquoi la corrida...

Mais au fait, il va servir à quoi ce blog ?

...Bon, je vais essayer de ne pas trop m'étaler sur le sujet, ça spoilerait mon sondage débile ! (Et puis ça fait des tâches).

Si les posts tourneront fatidiquement autour de moi, que ce soit de près ou de loin, je ne compte pas non plus y déverser ma vie. Vous ne trouverez donc pas ici - à priori - l'intégrale commentée de toutes mes photos de vacances (faites pas cette tête là... j'en vois qui sont déçus au fond !). Si j'en arrive là, je pense que quand je le réaliserai me dirigerai de plein gré vers l'abattoir à moutons écervelés...
J'éviterai également d'y détailler des problèmes trop personnels, parce qu'il m'est indispensable de conserver une certaine part de vie privée, mais aussi parce que je souhaite écrire des articles agréables à lire et si possible un minimum intéressants (on verra ce que ça donne !).

Quelques pensées du jour, une réflexion sur un thème qui me tient à coeur, une découverte originale, un coup de coeur, un coup de gueule... Autant de facteurs pouvant mener à la rédaction d'un post sur ce blog.
Un blog, pour la plupart des gens, c'est une sorte d'exutoire... même si certains poussent la chose jusqu'à ce qu'on pourrait qualifier d'exhibitionnisme. Cet espace sera donc un exutoire, mais ce sera aussi et surtout une porte ouverte vers mon entourage et vers ceux qui veulent bien me lire...

Enfin, ce blog sera l'occasion pour moi d'écrire. Peut-être que des petits coups d'inspiration me feront pondre quelques textes originaux... Je l'espère !

jeudi 28 août 2008

There's no place like home

Allez, hop ! Faisons de ce blog un endroit un peu plus personnel...

Déjà, je me suis amusé à ajouter un certain nombre de "gadgets", comme dit blogger (et je trouve le terme approprié), ces petites choses qui globalement prennent de la place et ne servent à rien. Des choses absolument indispensables, en fait !

Vous trouverez donc à la suite de tous les posts un petit jeu du pendu. Hé oui, c'est pour occuper ceux qui n'ont rien à faire au boulot, par exemple !
Dans le même registre, j'ai ajouté un gadget "Chuck Norris Facts". Ben oui, c'est Chuck, quoi. Ca ne s'explique même pas.

Sinon, place à l'artiste ! Etant donné que le vert de base du blog était extrêmement laid, j'ai retouché toutes les images, à l'aide d'un vieux ToShop sorti d'un placard poussiéreux. Je me suis peut-être simplement contenté de changer la balance des couleurs, mais je suis fier de moi ! (Chut, ne dites rien, laissez-moi savourer encore un peu ce moment, j'ai l'impression d'être un dieu de la retouche d'image là, et la prochaine fois ne risque pas de m'arriver de sitôt).

Vivent le rouge et les tons orangés !

Sinon j'ai aussi ajouté un sondage débile, quelques liens à la con qui me serviront probablement plus à moi qu'à vous, et puis bah... Ce message ! Voilà ! Et j'en profite pour tester les libellés, voir si ça a un impact sur... j'sais pas trop, on verra !

Allez bonne nuit les gens qui me lisent ! (c'est à dire à priori personne, étant donné que je n'ai mis personne au courant que ce blog existe !).

A long time ago, in a galaxy far, far away...

*Il y a bien longtemps (ou pas tant que ça en fait), dans une galaxie pas vraiment lointaine, puisque la nôtre...*

- "Hey ModZen, j'ai créé un blog !"
- "J'aime pas les blogs. Espèce de mouton écervelé."
- "Bon ben je te file le lien, je sais que t'es trop curieux et que t'iras voir quand même de temps en temps."
- "... Touché."


*Il y a encore moins longtemps, dans une galaxie... hum, enfin bref, pas loin de chez moi...*

- "Hey ModZen, j'ai recréé mon blog !"
- "..."
- "Bon ben je te file le lien, je sais que t'es curieux et que t'iras voir quand même..."


*00:21 ; Paris, France*


Hum.
.
..
...
Bêêêêh...

(o_o)'

Le Pendu