vendredi 12 septembre 2008

Reprise du spore !

Non, non, ce n'est pas une faute d'orthographe. Enfin, techniquement, si mais euh... 'Fin bon, c'est un jeu de mots, quoi !

Bref.
Lundi, c'était donc le premier cours de canne/bâton de la saison. Reprise en douceur, j'aurais probablement pu faire les deux sessions de cours d'affilée sans trop me crever, c'est dire ! ... Mais je n'en ai fait qu'une, parce que euh... Ben parce que c'est comme ça !

D'un autre côté, si on part du principe que mon activité sportive au cours des trois derniers mois peut être comparée à celle d'une limace unijambiste (je sais... !), c'était pas plus mal que ce soit "light"...

A part ça, je suis devenu maître de l'univers au cours de la semaine. De mon univers personnel, plus précisément ! Vous l'aurez compris (ou pas), j'ai fait l'acquisition de Spore, le nouveau jeu developpé par le créateur des Sims, qui propose de suivre l'évolution d'une bactérie et des différentes étapes de sa vie...
...
...
...
Evidemment, ça ne se limite pas à ça ! On commence effectivement par incarner une bactérie, qui se nourrit - au choix - de végétaux ou de matières organiques, pour ensuite la faire grossir et évoluer en lui ajoutant des yeux, des pédoncules, etc. Une fois qu'elle atteint un certain stade, une étape de l'évolution peut être franchie : la créature ainsi créée est finalement dotée de pattes, et sort de l'océan pour faire son nid sur la terre.

L'objectif dans cette nouvelle phase est d'interagir avec les autres créatures présentes sur le continent - en sympathisant avec l'espèce ou en l'exterminant - tout en continuant à faire évoluer sa bestiole. On peut par exemple lui mettre des ailes, des glandes venimeuses, deux paires de bras, etc... L'éditeur est vraiment facile à prendre en main, et permet de modéliser sa créature de façon tout à fait... personnelle !

Au bout d'un petit moment, le cerveau de votre bestiole atteint une certaine taille et il lui est alors possible de fonder une tribu. Cette nouvelle phase commence à introduire les bases d'un jeu de gestion : on peut construire quelques bâtiments - notamment pour se procurer des armes - et il faut nourrir le village en domestiquant des créatures ou en cueillant des fruits. D'autres tribus sont présentes sur le continent, et une fois encore c'est à vous de décider de votre comportement : amical ou hostile.

Une fois que vous avez exterminé ou réuni toutes les autres tribus, la phase civilisation commence. Votre race est devenue dominante sur la planète, mais d'autres villes / pays se sont établi(e)s et ont leurs propres idées de grandeur. Le but est maintenant de prendre le contrôle de la planète.
Cette fois, c'est à vous de faire le design de vos propres constructions, et aussi de vos véhicules ! Lorsque c'est fait, entrez en guerre ou établissez des liens commerciaux avec les autres cités, afin de dominer le monde.

La dernière phase se déclenche lorsque la planète est unifiée. Le jeu vous demande de créer un vaisseau spatial, et il vous est maintenant possible de partir à la conquête de l'espace ! Le jeu devient alors vraiment prenant : la galaxie modélisée est énorme, et il est possible d'explorer des milliers de planètes, peut-être même des dizaines de milliers...
Outre les relations à gérer avec les autres empires présents dans l'espace, il est possible d'influer sur l'évolution de toutes les planètes : libre à vous de vous installer sur une étoile magmatique et de la terraformer pour y créer une atmosphère, y introduire les plantes et les créatures de votre choix afin de stabiliser l'écosystème et de la rendre habitable...

Récemment, j'ai trouvé le système solaire dans la galaxie, ça m'a assez fait marrer ! J'ai évidemment colonisé la Terre...

Le jeu est quasiment infinissable, et assez prenant. Bon, on finit par s'en lasser, ca reste globalement répétitif à ce stade du jeu, mais dans ce cas rien n'empêche de recommencer une partie et de créer une nouvelle espèce - qui pourra d'ailleurs rencontrer la première que vous avez créée !

Un des grands intérêts du jeu réside dans ce qu'on appelle Sporepedia, une "encyclopédie" on-line qui recense toutes les créations - créatures, véhicules, bâtiments - partagées par les joueurs du monde entier... Le jeu télécharge automatiquement les données (ça se paramètre, évidemment) au lancement, et elles viennent s'incrémenter à votre propre "bibliothèque". On peut alors croiser ces nouvelles créations en jeu, à toutes les phases d'évolution.

On peut également y accéder sur internet : voici la liste de mes créations.

Voilà voilà... Vive le spore !

vendredi 5 septembre 2008

Un 18, deux sans 18 !

Il y a des jours, comme ça, où l'on aurait vraiment mal fait de rester couché !

Aujourd'hui, c'était l'un de ces jours. Il ne faisait pas très beau, les oiseaux ne chantaient pas, mais ce n'est pas grave, c'était tout de même une journée exceptionnelle !

Ce matin j'ai passé ma soutenance de fin d'année...

J'ai fait ma présentation, sous les yeux (et les oreilles) du jury qui m'a ensuite "harcelé" de questions... En ressortant, je n'étais pas très fier : j'estime avoir bâclé mon rapport, il n'y avait rien d'exceptionnel dans la présentation, et j'ai répondu de travers à une question sur mon sujet (que je suis censé maîtriser...).
Lorsque qu'ils m'ont rappelé pour me faire part de leurs décisions... Surprise !! Que d'éloges ! La présentation était vraiment claire (même si on m'a dit que j'avais tendance à aller un peu trop vite), le sujet est très intéressant, on sent bien que c'était un projet riche en expériences, j'ai de la chance d'avoir un sujet comme ça, etc... Ah ? D'accord, si vous le dites !
Dans l'ascenseur, mon maître d'apprentissage me souffle ma note : 18/20. J'ai d'abord cru à une blague... mais en fait non ! Les deux autres apprentis qui passaient leur soutenance aujourd'hui sont d'ailleurs assez verts... Mais bon, la vie est parfois injuste. Tant que c'est moi qui en profite, ça va !

La pression tombe... L'euphorie s'installe ! Je tiens d'ailleurs à m'excuser auprès des mes collègues - qui ne me lisent pas, en fait - pour mon comportement erratique au cours du reste de la journée. Je suis déjà insupportable en temps normal, mais là...

"Oui oui, le gars qui dansait dans le couloir, c'était moi...."
"Hein ? Quelqu'un a changé les paramètres de ton écran pour qu'il s'affiche à l'envers ?"
"Ah, tu m'as vu mettre les pieds sur le bureau... ?"

Bref, la journée est passée plutôt rapidement...
Comble du comble, elle s'est finie très agréablement dans un petit café devant le château de Vincennes, en charmante compagnie fraîchement rentrée de vacances, qui se reconnaîtra ! (Toujours un plaisir !)

Oooh, happy day !

mardi 2 septembre 2008

L'automne, faut pas en faire des tonnes !

Septembre... Comme pour beaucoup de gens, ce mois sera marqué par un certain nombre de changements ! Cette année encore plus que d'habitude...

Ce post ressemblera probablement un peu au dernier qu'a écrit Archonium sur son blog (en lien en bas à droite) mais bon, c'est la période qui veut ça !

D'abord, en tant qu'apprenti, cette période marque deux choses :
  • Ma soutenance de fin d'année : vivement que ce soit terminé...
  • Une augmentation ! Alléluia !
  • La reprise des cours, pour cette dernière année d'études... Comme tous les ans, je me dis que "Bon ben cette année, faut que je sois sérieux !"... tout en sachant pertinemment que je vais encore finir au fond de la classe à faire des mots croisés, jouer à la DS, ou dormir... ^^
Ensuite, la reprise du sport... A savoir, la canne d'armes et le baton français, une double discipline enseignée notamment sur Paris par l'ASCA dont vous pouvez trouver le site dans les liens. Ca va me faire du bien de rebouger un peu !

Le passage du permis de conduire - pour la deuxième fois... la bonne, j'espère ! Y'a intérêt, mon code n'est plus valide le 28 septembre alors j'ai pas trop le choix !

Ce mois est également marqué par l'absence d'une personne chère à mon cœur - ma "meilleure" amie, si on peut se permettre l'expression - partie il y a une semaine pour cette terre lointaine qu'est le Québec... J'attends avec impatience son retour dans 6 mois, j'ai déjà tout préparé pour immortaliser la période de transition obligatoire pendant laquelle elle aura des restes d'accent québecois ! (Je survivrai sans toi, ne t'en fais pas !)

Cet automne a aussi une odeur d'indépendance... Bientôt la fin de la vie en colocation ! Rien ne presse, ça ne se fera pas avant plusieurs mois; mais c'est un changement de taille et on en voit déjà les contours se profiler à l'horizon...

Je pense ne rien oublier...
*Fait son premier pas vers l'abattoir à moutons*
C'est pas encore les photos de vacances, mais c'est déjà un pas vers la moutonnerie ! (Incroyable, le mot "moutonnerie" est dans le dictionnaire...)

En bonus avant d'aller me coucher, une petite vidéo qui me fait bien délirer... Il n'y a qu'une chose qui me vienne à l'esprit quand je vois ça, c'est une réplique tirée de "The Big Bang Theory" ,une série américaine qui tourne en ridicule ce qu'on appelle communément "les geeks"... (Si vous ne savez pas ce qu'est un geek... mais qu'est-ce que vous foutez là ??? Au pire, google est votre ami !)

Je cite :


- "Mais pourquoi vous faîtes ça ??"
- "Ben... parce qu'on peut !"


Le Pendu