dimanche 1 mai 2011

Déjà vu... différé

Bon, puisqu'Archo ouvre un trouzième blog, je dépoussière un peu le mien, avant qu'il ne tombe en miettes !

Ces derniers mois, j'ai plusieurs fois ressenti quelque chose de similaire à un déjà-vu, à ceci près que la sensation a lieu non pas sur le moment, mais après coup, en repensant à ce souvenir (ça semble à priori logique puisque pour le coup, on l'a vraiment vécu, alors quoi de plus normal !).
Ça paraît un peu loufoque, mais si vous avez eu un déjà vu, vous pouvez comprendre de quoi je parle : c'est une sensation très particulière, et difficilement descriptible, or c'est bien ça que je ressens, très brièvement.

Plusieurs théories existent sur les déjà vus, avec trois prédominantes (qu'on retrouve évidemment sur Wikipédia).
Une première, scientifique, suppose que le cerveau arrête très brièvement de stocker de nouveaux souvenirs, ce qui fait qu'on a enregistré une information partielle avec une notion temporelle imprécise du fait de ce petit "raté" : elle nous semble du coup ancienne. Cela entre en résonance avec l'instant présent, même expérience, que l'on vit.
La seconde est psychologique, et se base sur la reconnaissance d'une situation similaire déjà vécue par le passé, ou sur des expériences oubliées ou refoulées, avec pour effet une légère confusion.
La dernière théorie est évidemment religieuse, et porte sur la reconnaissance d'événements vécus au sein de vies antérieures.

Étrangement - pour moi en tout cas, l'idée qui me paraît la plus "juste" est la troisième. Je n'ai pas de croyance particulière sur la réincarnation ou les cycles de vie, mais...
Ben ce que je ressens, c'est un peu comme une espèce de déclic qui semble dire "Ok, ca y est, c'est fait" avec un sentiment de redécouverte. Un peu comme devant un puzzle qu'on a déjà fait, mais sans se rappeler ce que représentait le motif. Parfois, une pièce trouve sa place dans le cadre un peu par hasard, et là on se rappelle : "ah oui, c'est vrai, elle allait là". On n'a toujours pas idée de la finalité - tout comme dans la vie - mais on sait que cette pièce est à sa place... peut-être parce qu'on l'a su, un jour.
Cette idée vient de se relier dans ma tête de façon assez amusante au mythe de l'empreinte de l'ange: un ange pose son doigt sur les lèvres du nouveau né pour calmer ses pleurs : ce faisant, ce dernier oublierait alors toute la connaissance - dont il dispose supposément avant la naissance.

Je dois dire que c'est plutôt rare pour moi de faire référence à ce type d'idées (je n'ai pas de croyances particulières), mais en tout cas, sans en faire mes convictions, j'y trouve un écho en moi.

mercredi 5 janvier 2011

Bad news...

... c'est le titre de l'épisode numéro 13 de la saison 6 de "How I Met Your Mother".

Et pour cette occasion particulière, avant d'arriver à ladite "Bad news", que je ne révèlerai pas ici (pour des raisons de survie évidentes, j'en connais qui me tueraient pour moins que ça !), les scénaristes ont eu la bonne idée de saupoudrer de façon plus ou moins ostensible les plans avec un décompte partant de 50, jusqu'à 0 (la fameuse mauvaise nouvelle).

Comme il est bien connu que je n'ai rien à faire de mes soirées, mais surtout parce que j'ai vraiment énormément apprécié l'idée, probablement aussi fun à mettre en oeuvre par les scénaristes qu'à découvrir par le spectateur... Vous l'aurez deviné, j'ai dressé la liste !

S'il est difficile de rater les deux premiers, bien en rouge, et pas forcément logiques sur un calendrier... Sans être au courant, ça n'a pas fait tilt. J'en ai inconsciemment aperçu la plupart, mais je n'ai vraiment compris le truc qu'au numéro 6, tout à la fin de l'épisode...

En passant, l'épisode est vraiment excellent, un des meilleurs de la série.

50 : Calendrier
49 : Calendrier
48 : Ketchup
47 : Prospectus Paintball
46 : Le diplome derriere Lily juste avant le générique (rapide celui la)
45 : Le prospectus menu sur la table du bar
44 : Derriere le bar sur le tableau noir rond quand barney se leve (44 beers on tap)
44 BIS sur le T-shirt blanc / bleu du mec juste apres (au cas où...)
43 et 42 : Prospectus que Marchal tient chez Stangel
41 : Le cadre près de la porte a bizarrement changé (au lieu d'un truc abstrait, moche et coloré, on a maintenant une voiture avec le nombre 41)
40 : Sur le bouquin d'architecture de Ted
39 : Numéro de la salle de réunion quand Robin est présentée
38 : Bien caché sur le journal quand le mec dit "We've had sex !"
37 : Nombre de recettes sur le magazine de Lily
36 : Sur la biere du pere de Marshall
35 et 34 : "Stock market up 35.34 points" pendant la présentation de Robin : bien joué !
33 : 33 miners rescued from collapsed mine (ils ont de l'humour en plus !)
32 31 30 29 28 27 :Les nombres de la loterie (toujours pendant la présentation)
26 : Sur le livre du père de Marshall
25 : Sur un autre bouquin d'architecture de Ted
24 : Sur le magazine du mec pendant le troisieme jour de Robin (basketteur)
23 : Logo de News 23, la chaine de télé de Robin

(Bonus rien à voir, mais je finis tellement par voir des chiffres partout que... : le collier de Robin est un 1 sur l'image d'après)

22 : Emission en japonais
21 : Calendrier derriere Stangel
20 : Salle de masturbation
19 : Sur le magazine porno
18 : Numéro de l'appartement de Marshall
17 et 16 : Sur le pot à sperme de Marshall
15 : Céréales que mange Robin
14 et 13 : Numéro de l'appartement de Sandy
12 : Sur le CD vert derriere Marshall et ses parents quand ils sont sur le canapé
11 : Encore un livre de Ted !!
10 : La veste de Robin Sparkles
9 : Le dossier de Barney
8 : La porte du cabinet
7 : La bouteille de champagne
6 : Le dossier à l'envers
5 : Motility five ! (high five)
4 : L'affiche avec l'utérus (4 layers of the urterus)
3 : "Open till 3" devant le bar en rouge (qui disparaît ensuite d'ailleurs, c'est assez marrant)
2 : L'horloge
1 : Le numéro du taxi

Et voila !! ^^

Le Pendu